Les racines d'ObusForme

En 1970, Frank Roberts, un concepteur industriel, s'est blessé au dos en jouant au tennis. Il a été amené d'urgence à l'hôpital et maintenu en traction pendant un mois. Il n'en était pas à ses premiers maux de dos, mais cette blessure était de loin la pire, et on lui a conseillé de subir une opération pour éviter que la situation se répète. Avant de suivre ce conseil, il a effectué des recherches sur les opérations au dos en consultant diverses sources, notamment les fichiers de la commission de la sécurité professionnelle, et a découvert qu'un grand nombre de patients ont dû subir plusieurs opérations, et les maux de dos n'ont pas nécessairement disparu.

Pendant qu'il était maintenu en traction, on lui a fait un corset de plâtre. À son grand étonnement, il a remarqué que l'immobilisation jumelée au repos de sa colonne éliminait la douleur. Et lorsqu'on lui a enlevé le plâtre, la douleur est réapparue. Il n'était pas en mesure de rester assis confortablement, même pendant un court moment. Le travail était devenu un calvaire. Il avait besoin d'un appareil lui permettant de rester assis confortablement. Il a donc essayé une multitude de produits courants, mais aucun ne fonctionnait. Poussé par sa frustration, il a scié le corset de plâtre qui lui apportait tant de soulagement en deux. Il l'a couvert de mousse et d'une taie d'oreiller et l'utilisait lorsqu'il était assis dans sa voiture ou au bureau. Avec le temps, il ressentait de moins en moins de douleur.

À la longue, le plâtre de son dispositif, qui pesait plus de 23 kg (50 lb), s'est effrité. Transporter un tel point nuisait à son dos, et c'est à ce moment qu'il a décidé de concevoir un dossier léger pour soutenir les muscles dorsaux et reposer la colonne. En travaillant étroitement avec un rhumatologue, le centre de recherches d'un collège chiropratique et des chirurgiens orthopédistes, monsieur Roberts a conçu un dossier portatif adapté en fibre de verre. Ce dossier pouvait fournir un appui dorsal sur toutes les chaises, tous les sièges de voiture et dans tous les lits.

En 1980, l'équipe de production a entamé la conception du dernier modèle. Le modèle d'aujourd'hui ne pèse que 907 grammes (32 onces). Il s'agit d'une représentation exacte et ergonomique des courbes de la colonne, reproduites dans de la polycarbonate ferme et durable, et du plastique renforcé recouvert de mousse et d'un tissu confortable hypoallergénique. Il a nommé son produit et son entreprise ObusForme.

HEY! Check Us Out On Social